Charlotte Détrie ​Kinésiologue

Pour qui, pour quoi?

Pour qui ?

Tout le monde !

Vous êtes doué(e) d’une conscience et d’émotions ? Alors la kinésiologie peut travailler pour votre épanouissement.

Que ce soit en tant qu’adulte, enfant, bébé ou animal.

  • - Les adultes : pour votre mieux-être physique ou émotionnel, vos difficultés quotidiennes de santé (stress, sommeil, dépression, addiction, douleurs) mais aussi professionnelles (burnout, gestion des relations avec collègues, etc…), ainsi que votre désir d’être pleinement vous-même.
  • - Les enfants : héritage de vie difficile, évènement émotionnellement difficile à vivre, énurésie, cauchemars, et toutes les difficultés scolaires. En tant qu’ancienne enseignante et diplômée de psychologie, j’ai souvent remarqué que les difficultés scolaires des enfants pouvaient être tout autant liées à des problèmes d’ordre émotionnel que purement neurologiques, comme par exemple les pleurs du matin avant d’aller à l’école, le stress des devoirs, la peur de l’évaluation et/ou de la compétition, l’angoisse de l’échec, la confusion des lettres et syllabes, les difficultés de concentration ou de compréhension…

Les enfants sont eux aussi soumis à un rythme de vie quasiment d’adulte et on leur demande trop souvent d’enfouir leurs émotions plutôt que de les exprimer (colère, peur, chagrin, rumination, joie). Il y a toute une branche spécifique qui s’appelle l’Edu-kinésiologie ou Brain Gym qui s’adresse aux difficultés d’apprentissage scolaire et extra-scolaire.

  • - Les bébés : les bébés sont des éponges, ils prennent tout sans filtres et ont moins de moyens que les adultes pour exprimer les choses et moins d’armes pour se défendre. Leur expression est immédiate et corporelle/physique. Il est possible de travailler énergétiquement sur eux avec leur maman ou papa pour ouvrir un dialogue parent/enfant, les aider à passer des caps difficiles comme le sevrage ou la séparation, et mettre des mots sur des déséquilibres invisibles mais ressentis.
  • - Les animaux : cela peut paraître surprenant à première vue, mais comme les bébés, les animaux ressentent tout très fortement et ils subissent aussi des déséquilibres liés aux émotions. Un comportement jugé problématique peut faire l’objet d’une séance pour mieux en comprendre l’origine et les en libérer (ex : chevaux, chats, chiens : craintif, rétif, urine de manière intempestive, agressif, boiterie répétitive, alimentation, tics, stress lié à domestication, au travail, etc…). Je connais bien les animaux et pratique l’équitation depuis ma plus tendre enfance.

Nos compagnons de route nous sont précieux, aidons-les à mieux vivre également.


0